Nina George - La lettre oubliée ♥♥

Publié le par Culture Confiture

Nina George - La lettre oubliée ♥♥

L’amour, c’est un appartement. Dans un appartement, tout est fait pour être utilisé, rien ne devrait être recouvert ou protégé. Seul vit vraiment celui qui habite entièrement son amour et ne craint aucune pièce, aucune porte. Se disputer ou se caresser revêt exactement la même importance; s’agripper l’un à l’autre et se rejeter l’instant d’après, aussi. Il est vital que chaque pièce de l’amour soit utilisée, pour éviter que les esprits et les mauvaises odeurs ne s’installent. Les pièces et les maisons que l’on néglige trop ne tardent pas à se détériorer ou à sentir le renfermé.

Les livres protègent de la bêtise. Des faux espoirs. Des mauvais hommes. Ils vous revêtent d'amour, de force, de savoir. C'est la vie depuis l'intérieur.

L'histoire

Il a toujours un livre en tête pour soulager les maux de l’âme : dans sa « Pharmacie littéraire » installée sur une péniche, le libraire Jean Perdu vend des romans comme on vendrait des remèdes pour vivre mieux. Il sait soigner tout le monde – à l’exception de lui-même.
Cela fait vingt-et-un an, déjà, que Manon, la belle Provençale, s’est éclipsée pendant qu’il dormait en lui laissant pour tout adieu une lettre qu’il n’a jamais osé ouvrir. Mais voilà qu’arrive l’été, un été pas comme les autres qui verra Jean Perdu s’échapper de la rue Montagnard pour s’engager dans un voyage au pays des souvenirs, en plein cœur de la Provence, avant de revenir à la vie.
Une histoire pleine de chaleur, de réflexion et de drôlerie, racontée avec beaucoup de finesse, qui va tout droit au cœur du lecteur.

 

Mon avis

En lisant "la lettre oubliée", vous pourrez sentir l'odeur du papier à travers un personnage amoureux des livres, mais aussi d'une femme. C'est une histoire d'amour touchante, les personnages sont très attachants. En revanche, si vous aimez l'action, je vous déconseille cette lecture. C'est un peu trop plat à mon goût. Concrêtement, il ne se passe pas grand chose, et pourtant, j'avais quand même envie de continuer de tourner les pages. Pour moi, ce livre est un hymne à l'amour, et aux livres.

 

A lire:

Si vous aimez les livres, leur odeur et leur pouvoir, si vous ne croyez plus en l'amour, ce livre vous redonnera de l'espoir et de la joie

 

Vous aimerez aussi:

La fille de papier

N'oublier jamais

Publié dans Littérature

Commenter cet article

Mimi 28/09/2015 15:30

J'adore les livres qui parlent de livres, de librairies, de bibliothèques